Causes, symptômes et soulagement des allergies extérieures

Personnes souffrant d’allergies extérieures : vous n’êtes pas seules!

Une jeune femme allongée paisiblement dehors pendant la journée.

La rhinite allergique, plus communément appelée rhume des foins, touche une proportion de 20 à 25 % de Canadiens.

La source d’allergie extérieure la plus courante est le pollen, une substance poudreuse relâchée aux fins de fertilisation par les arbres, les plantes herbacées et les plantes nuisibles.

Au début du printemps, le pollen d’arbres est soufflé partout. À la fin du printemps et au début de l’été, c’est le pollen de plante herbacée ainsi que la rhinite allergique saisonnière. Et à la fin de l’été et au début de l’automne, c’est au tour du pollen de plante nuisible. Mais tout dépend de votre emplacement, du climat et de la verdure environnante. Dans les climats tempérés, la pollinisation peut avoir lieu toute l’année.

Voici ce que le mot « allergie » signifie réellement


Une réaction allergique est le résultat de votre système immunitaire qui réagit à un allergène, lequel est essentiellement un irritant. Lorsque l’organisme réagit à un allergène, il produit des anticorps appelés immunoglobuline E (IgE). Cela amène les cellules à libérer des substances chimiques pour débarrasser le corps des allergènes. Tous ces symptômes d’allergies, soit les éternuements, la toux et la congestion, sont des signes d’autodéfense du corps.

Si vous êtes allergique, vous reconnaîtrez ces symptômes


Lorsque la quantité de pollen dans l’air augmente, il en va parfois de même pour les réactions allergiques. L’organisme peut être allergique à n’importe quel type de pollen et au gré des fluctuations de la densité des différents pollens, une réaction allergique peut se déclencher.

Les signes et les symptômes courants des allergies extérieures chez les adultes comprennent les suivants :

  Écoulement ou congestion nasal

  Picotements, rougeurs ou larmoiements oculaires

  Éternuements

  Congestion générale ou pression sinusale

Si vous éprouvez l’un ou l’autre de ces symptômes, nous vous recommandons de consulter votre professionnel de la santé ou un allergologue. Parlez de vos symptômes et obtenez un diagnostic approprié.

Conseils pour composer avec la situation


Il est très difficile d’éviter le pollen des plantes, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire :

 Lorsque vous vous trouvez à l’intérieur, gardez les portes et les fenêtres fermées

  Faites fonctionner un conditionneur d’air ou un filtre à air doté d’un filtre certifié pour les allergies et l’asthme

  Évitez les activités extérieures entre 11 h et 15 h, le moment de la journée où la densité pollinique est à son plus fort

  Portez un masque protecteur contre le pollen

  Prenez une douche après avoir passé du temps à l’extérieur

  Évitez les tâches telles que tondre la pelouse ou râteler les feuilles

Femme sentant une fleur sur une journée ensoleillée

Allegra® est là pour vous aider

Allegra® soulage de multiples symptômes comme les éternuements, l’écoulement nasal, les yeux rouges, larmoyants et qui picotent ainsi que les picotements du nez, du palais et de la gorge. Pour un soulagement accru de la congestion nasale associée aux allergies saisonnières, vous pouvez compter sur Allegra®-D. Allegra®, vivez à fond

Lecture recommandée


Une maman et sa fille font des bulles dans une forêt.

Allergies saisonnières

La saison des allergies est différente pour chacun. C’est parce que différents types d’allergènes extérieurs, ou d’irritants, se répandent dans l’air tout au long de l’année.